Chirurgie des tissus mous

Tous les vétérinaires interviennent sur les tissus dits « mous », par opposition aux os. Cependant, certaines chirurgies sortent de l’ordinaire ou peuvent nécessiter un matériel particulier. Les vétérinaires praticiens peuvent être amenés à faire appel à un de leurs confrères pour les aider ou pour prendre en charge ce type d’interventions.

 

CHIRURGIES « DÉLICATES »

De la correction d’anomalies congénitales à la reconstruction d’organes délabrés par une maladie ou par un accident, j’englobe dans ces chirurgies dites « délicates » toute intervention difficile, à caractère invasif, peu fréquente ou à risque.

Pour les chirurgies à risque ou difficiles, ce peut être une néphrectomie, une lobectomie hépatique, etc. ; parmi les interventions peu fréquentes, la correction du voile du palais, la chirurgie des NAC, la hernie périnéale, etc.

Je vous offre mes services et mon expérience pour tout ce qui sort de l’ordinaire en chirurgie.

Des interventions peu fréquentes

Autogreffe sur délabrement cutané d’un membre postérieur.

Correction de sténose des narines chez un bouledogue français.

CHIRURGIE ONCOLOGIQUE

Même si les interventions chirurgicales en oncologie ne sont souvent qu’un moyen de traitement, associé à la chimiothérapie ou la radiothérapie, elles doivent être précoces et le plus larges possible, en respectant au maximum les structures avoisinantes.

Elles touchent tous les tissus : truffectomie, hémimandibulectomie, lobectomie hépatique ou pulmonaire, exérèse des nœuds lymphatiques abdominaux, etc.

Travailler en binôme pendant plus de 20 ans avec le docteur Didier Lanore, consultant en cancérologie, m’a apporté une expérience solide en ce domaine.

Des localisations et des tissus variés

Exérèse d’une tumeur buccale.

Exérèse d’un lobe hépatique tumoral.

Épithélioma de la truffe.